Introduction

1 - Vue d'ensemble et composition

2 - Le combat

3 - Autour de l'Eglise

4 - Les maisons

5 - Détails insolites et vie villageoise

 

5 - Détails insolites et vie villageoise

 

Les détails insolites sont légions et se mêlent à la représentation de la vie du village. Sur cette grande place, chacun semble s'occuper de ses affaires sans se soucier du voisin. Il en résulte un grand désordre et une multiplicité de petites scénettes indépendantes.

 

 

Derrière le cortège de Carnaval, une femme, assise sur une chaise basse, prépare son repas. Trois oeufs sont posés sur un petite table à côté d'elle.

 

Au centre, un étrange couple est guidé par un bouffon qui tient une chandelle allumée, malgré la lumière du jour : c'est le symbole d'un monde renversé. L'homme est vêtu d'un habit brun et porte un grand chapeau de même couleur. Une épée et une dague pendent sur ses flancs. La femme porte un manteau de poils gris et une lanterne est accrochée à sa ceinture, dans son dos. Les vêtements du bouffon ont quant à eux des couleurs très vives, des rayures jaunes et bleues pour une moitié et du rouge pour l'autre moitié.

 

A droite de cette scène, on trouve un puits carré, en briques. Une femme s'apprête à y jeter son sceau. Un porc promène son groin derrière le puits.

 

Un peu plus loin, un étalage regorge de poissons, dont on voit également quelques beaux spécimens dans un panier.

 

 

Enfin, on peut remarquer le groupe d'infirmes, représentés sans compassion, qui s'agitent près des tonneaux de la brasserie. L'un se traîne par terre en s'apuyant sur deux morceaux de bois. Plusieurs unijambistes claudiquent en tous sens, appuyés sur leurs béquilles. Bruegel isolera ce motif dans un tableau de 1568, Les Mendiants.

 

Accueil